Menu
Logo-H-CD88_HD

Dans sa feuille de route, le plan Vosges Ambition 2021, le Conseil départemental des Vosges affiche clairement le développement durable comme un axe transversal à intégrer dans ses politiques et son fonctionnement. C’est une priorité qui doit aussi impulser une dynamique générale sur le territoire.

A ce titre, un de nos objectifs est d’encourager l’économie circulaire qui est particulièrement dynamique dans les Vosges. Il s’agit d’accélérer les changements de comportements et passer à la vitesse supérieure.

A cet égard, le projet Eco Ter affiche des ambitions et des valeurs de l’économie sociale et solidaire que nous partageons pleinement.

Ce projet s’inscrit également dans notre politique d’Insertion par l’Activité Economique (IAE), à laquelle le Département a consacré plus de 2 400 000 € en 2015.

En matière d’insertion, que ce soit par le partenariat conduit avec les structures d’insertion ou par d’autres actions d’accompagnement telles que la Java des canevas, l’humain est au centre de nos préoccupations.

Le Département est aussi intéressé par le projet Eco Ter au titre de l’éducation des citoyens au développement durable.
Un des domaines d’actions de l’économie circulaire porte sur les comportements des consommateurs. L’information et l’éducation des habitants sont donc primordiales. Le Département soutient techniquement et financièrement les associations, collectivités et établissements scolaires œuvrant dans ce domaine et valorise leurs projets au travers des Trophées du DD.

Au sein de la plateforme départementale d’Education à l’Environnement et au DD, il veillera à ce que le projet Eco Ter intègre les acteurs de l’EEDD intervenant déjà sur le territoire concerné. L’idée est de conforter l’activité voire créer des emplois, sans déstabiliser les structures existantes. Au contraire, le projet pourra démultiplier les efforts engagés depuis plusieurs années en élargissant le public concerné et en donnant une audience inédite aux actions.

Dans tous ces domaines, le Département ne peut rien faire seul. Il doit fédérer les acteurs et les accompagner.
Nous avons la chance dans les Vosges d’avoir une structure telle que le SMD qui mutualise les moyens, une Communauté d’agglomération d’Epinal qui innove, des entreprises « déchets » en pointe, et bien sûr des acteurs de l’insertion qui sont des vrais professionnels.

Aussi, non seulement le Département s’associe avec conviction au projet Eco Ter, mais, si le président Stéphane Viry est d’accord, il souhaite aller plus loin que l’étude de faisabilité lancée et sera présent pour faire essaimer le projet dans toutes les Vosges.

Alain Roussel, Vice-président du Conseil départemental des Vosges, délégué Insertion, Logement, Développement Social Territorial